Art Urbain – Exposition Cyril Kongo

Cyril Kongo, peintre considéré comme l’un des plus grands graffeurs de ces 30 dernières années, expose ses oeuvres XXL sur le toit de l’arche de la défense jusqu’au 20 mars 2020. Pour la première fois, une exposition de street art accompagne les murs de ce lieu mythique de l’ouest parisien.Cet art de la rue est aujourd’hui considéré comme un art à part entière, les disparités quant à la légitimité de cet forme d’art disparaissent peu à peu. Le peintre, dans cette exposition, y expose son parcours. Des rues de Paris en passant par les graffitis au coeur de new york, aux expositions dans le monde entier et aux collaborations des plus luxueuses, Cyril Kongo nous fait découvrir son ascension et son art sous de multiples facettes. L’exposition débute par plusieurs toiles dans lesquelles l’artiste met en avant le « master flow » sur des tons très pop. Le master flow étant la maitrise du style de lettrage, soit un lettrage dynamique et cohérent. Cet outil est utilisé par les graffeurs et chacun y trouve son style, ce qui détermine – en partie – la qualité du travail de l’artiste . Kongo s’est efforcé de le faire évoluer dans sa carrière pour en arriver à ce résultat à la fois fluide et net. Il s’agit élément important lorsque l’on parle due son style graphique.L’artiste est très porté sur la spiritualité. Au cours de sa vie, il s’est créé un langage qui lui permet de mettre des mots sur des principes spirituels universels. L’oeuvre « physique quantique » , plus abstraite que les précédentes, lui a permi de s’exprimer sur le sujet en peignant une toile qui lie sa vision artistique à des principes physiques fondamentaux.Kongo met à l’honneur plusieurs artistes tel que Karl Lagerfeld avec des portraits d’eux nommées « immortel ». Le respect du travail de ces artistes l’a inspiré et il leur rend ici hommage tout en respectant sa propre identité graphique.La vision de l’amour est différente à chacun, selon la manière dont on se l’approprie. C’est ce qu’a voulu montrer l’artiste sur quelques toiles « Love Is The Answer ». Il y interprète l’amour avec differentes couleurs selon le contexte.Une multitude d’oeuvres présentent Cyril Kongo avant de présenter ses rencontres. Ses collaborations sont des créations entre art de prestige et art de la rue.L’artiste y présente des collections avec les plus grandes maisons de couture du monde à savoir Chanel avec qui il a créé des robes ainsi que des toiles et Hermes pour qui il a peint les fameux Carrés de la maison.Il a également participé à la création d’une montre de collection avec l’horloger Richard Mille en 2016 « RM68-01 », bijou où est dessiné des gratifittis de Kongo. Plusieurs autres collaborations sont exposées et certaines sont très étonnantes, comme de la porcelaine ou des pièces détachées d’avion.Ces rencontres inspirent l’artiste, elles prouvent que l’art de la rue a maintenant bien évolué. Ce qu’il explique dans plusieurs vidéos diffusées en grand écran dans l’exposition. Dans l’ensemble plusieurs thèmes y sont abordés ce qui nous permet de mieux cerné l’artiste et d’apprécier d’autant plus son travail. Exposition Cyril Kongo du jusqu’au 20 mars 2020 sur le toit de l’arche de la défense, exposition à 10 euros pour les étudiants, plein tarif 15 euros.

Leave a Comment