Event rap – Le milieu du rap français solidaire

Le confinement de ces deux derniers mois a ralenti la majorité des secteurs, dont celui de l’industrie musicale, y compris le rap français.

Cependant, les rappeurs/euses ont fait preuve de solidarité, à la fois pour faire passer le temps à leur public mais aussi pour apporter leur aide financière lors de cette crise. Les artistes ont su utiliser les réseaux sociaux pour cette cause. Voici un résumé de tous ces beaux gestes…

– L’initiative « Artiste solidaire » lancée par Jul (qui s’associe à la maison de disque Believe), dans le but de venir en aide aux Hôpitaux de France, a poussé de nombreux artistes à rejoindre le mouvement ! En effet, le rappeur marseillais a mis ses nombreux disques d’or et de platine aux enchères. Au total, 39 de ses certifications sont mises en vente dans le but de reverser cette somme aux hôpitaux. En plus d’un don personnel de 30.000€, c’est 215 600€ qui ont été récoltés au total grâce à lui ! S.pri noir a mis le disque d’or de l’album « Masque blanc » en vente, Djadja et Dinaz ont eux mis celui de l’album « Drôle de mentalité », Keblack le disque de diamant du titre « Bazardée ». Orelsan a également suivi le mouvement en vendant aussi ses certifications (cinq au total) et a récolté 68 200 euros !

– D’autres ont vendu des objets personnels à leurs fans comme Kalash Criminel qui a mis en vente une cagoule personnalisée ainsi qu’un t-shirt de sa marque Sauvagerie, Oxmo Puccino qui a mis en vente le manuscrit original de son morceau « Mes fans » publié en 2004 paru sur l’album Cactus Sibérie, ou encore Mister V qui a mis en vente une playstation 4 The Pitch Is Yours, limitée à 20 exemplaires dans le monde et personnalisée pour lui en 2013.

– Dadju a été à l’initiative de la récolte de plus de 200 000 euros en faveur des Hôpitaux de France et de l’UNICEF. Fin avril dernier, le chanteur a organisé un live de 4h, invitant des artistes et des célébrités à participer à cette action solidaire. On a pu y retrouver entre autres Gims, Vitaa, Kalash, SCH, Naza, Vegedream, Samuel Umtiti, Antoine Griezmann, Camille Lellouche ou encore Nikos Aliagas…

– Beaucoup se sont mobilisés pour les hôpitaux, mais les deux frères du groupe PNL, originaires de la cité des Tarterêts à Corbeil-Essonnes, ont souhaité, eux, soutenir la population défavorisée des banlieues. Ils ont fait livrer des denrées alimentaires aux plus démunis par l’intermédiaire de l’ONG Banlieues Santé, qui œuvre pour ceux et celles qui n’ont pas les moyens de se soigner ou de se nourrir correctement.

– Certains artistes ont donné de leur personne afin de distraire leur public. Sur radio Nova, les rappeurs 7 Jaws, Hatik et JoeyStarr ont lu des contes aux enfants avec le programme « les rappeurs règlent leurs contes ». Une initiative surprenante qui a offert aux parents quelques minutes de pause.

– Pour relâcher la pression, DJ Kheops (du groupe IAM) a offert une heure de mix en live sur Instagram tous les jours à 18 heures jusqu’au 10 mai dernier. Des sets d’électro funk, de R&B, de rap des années 80 et de hip-hop old school que vous pouvez retrouver sur le Facebook de DJ Kheops.

– Enfin, de nombreux rappeurs ont sorti des mini-EPs surprises, très bien accueillies par leurs fans, comme celui de Romeo Elvis « Maison » (24/04/20), « Midnight » de Rim’k (10/04/20), « Vaillants » de YL (en collaboration avec ses fans cf. article Analyse album YL), « P.E.K.A » de Lujipeka (le 09/04/20), Dinos avec « Les Inachevés » tiré de son album « Taciturne » ou encore Leto avec « Virus » (17/04/20).Un élan de solidarité qui invite le public à agir et à prendre conscience des risques dûs à cette pandémie.

Plusieurs projets ont pour autant dû être repoussés et les prochains mois risquent d’être beaucoup plus chargés, de belles surprises attendent donc le public, restez connectés !

Anais Borreguero

Leave a Comment