Analyse d’album GIMS – Le fléau

1 an après la sortie de la réédition de « Ceinture noire » (Décennie), GIMS revient avec « Le fléau », un album 100% rap, le 4 décembre dernier.

Ce 4ème album studio de l’artiste (sans compter les rééditions) est composé de 17 titres, avec un total de 9 featurings, dont beaucoup sont issus de la « nouvelle génération » rap tels que Gazo ou encore Leto.

Il a voulu s’entourer de s rappeurs pour revenir au rap qui l’a fait émerger avec la Sexion d’Assaut dans les années 2010.

L’artiste aux plus de 5 millions d’albums vendus, qui a rempli le stade de France en 2019, a déclaré au JT de M6 être un « artiste comblé ».

GIMS propose des sons rappés avec des jeunes artistes tel que Bosh ou Gazo, mais il a également fait appel à des rappeurs bien installés dans le rap français, comme Kaaris ou Vald. On peut enfin retrouver des morceaux qui restent chantés tels que « Origami » ou « Jusqu’ici tout va bien ».

« Immortel » est un des premiers extraits du projet. Avec ce morceau composé par Yalatif Beatz, GIMS a voulu montrer qu’il était rappeur et que rien n’avait changé depuis la Sexion. Le clip cumule plus de 6 Millions de vues à l’heure actuelle.

Le clip est sorti le 25 décembre, réalisé par Jérémie Levypon de Dissidence production. Ils nous proposent un clip marquant, choquant et engagé dans les polémiques actuelles.

Sur une prod de Boumidjal, GIMS invite la nouvelle étoile montante de la drill,,GAZO, sur le son « Oro Jackson ». Ils sortent le clip le 7 novembre réalisé par Screetch x Kaleel.

C’est un morceau de pur rap sur une prod drill, qui correspond très bien à l’univers de Gazo. La collaboration a beau être inattendue, le morceau est réussi et a été très bien reçu par les critiques. Ce son permet d’offrir à Gazo une visibilité plus mainstream, chez un public qui ne connaissait pas ce rookie de talent.

« Origami », en featuring avec le rappeur sevranais X Nilo, est un des morceaux les plus chantés de l’album. Il a encore une fois été composé par Boumidjal. Les paroles ont été écrites par la femme de Gims, Dem Dem, qui travaille beaucoup avec lui, notamment dans l’écriture de textes.

Le clip a été réalisé par Jeremie Levypon, le même réalisateur que sur le morceau « Immortel ». Avec des plans très artistiques qui reflètent l’univers du rappeur de 34 ans, ce clip cumule aujourd’hui 5,6 Millions de vues.

Composé par Bugatti Beatz, Gims est en feat avec Heuss L’Enfoiré sur le morceau « Sicario ».  C’est encore une fois une collaboration assez inattendue mais c’est un pari réussi, puisque le son, aux sonorités dansantes de Heuss, est composé de couplets rappés et d’un refrain chanté entrainant. Ils ont sorti le clip le 11 décembre, réalisé par Black Anouar.

Dans le morceau « Grosse Bleta », Gims invite Kaaris, le seul artiste avec qui il a déjà collaboré avant cet album. En effet, KAARIS a invité GIMS récemment sur son album « 2.7.0 » sur le bangerz « 1er cœur ». Contrairement à leur précédente collaboration, très rappée, ils proposent un son au sonorités club, composé par Yalatif Beatz. Les deux rappeurs, en plus d’être de très bons kickeurs, sont des habitués des sons dansants, le mélange ne pouvait que fonctionner. D’ailleurs, Kaaris fait dans écho dans son couplet aux rappeurs de Sevran tels que Maes, DA Uzi ou encore les membres de 13 Block avec qui il est entré en clash quelques mois plus tôt. En effet, ces derniers étaient rentrés en conflit par rapport au fait qu’après sa réussite, Kaaris n’a jamais donné de la force aux autres artistes de Sevran. Le dozo fait ici référence à la fameuse gimmick de Stavo, membre de 13 Block, en la reprenant à sa sauce : « Remerciez-moi pour tous les travaux . Vous, on vous remercie pour les cadeaux Mc Do».

L’album, dont la sortie a été retardée à cause de la situation sanitaire, a tout de même été très bien reçu par son public puisqu’il a cumulé 40 345 ventes en première semaine selon la SNEP, avec 31 909 ventes en physique, 7 907 ventes en streaming et 536 téléchargements. « Le fléau » a été sacré disque de platine moins d’un mois après sa sortie. Le rappeur qui était au cœur de l’actualité de ce mois de décembre, puisque la Sexion d’Assaut (dont il était le leader) ont annoncé leur grand retour avec une tournée nationale, dont deux dates à la Défense Arena de Paris le 25 et le 26 septembre 2021, si les conditions sanitaires les permettent.

En attendant ce retour mémorable, retrouvez « Le Fléau » sur toutes les plateformes de streaming, en version physique ainsi qu’en téléchargement.

Leave a Comment