Analyse d’album Alpha Wann – Don dada mitxtape vol 1

Après avoir enfin obtenu un disque d’or pour son précédent album « UMLA » sorti en septembre 2018, Alpha Wann revient avec son nouveau projet « Don dada mixtape vol.1 », sorti le 18 décembre 2020.

Teasé depuis octobre 2020 via un tweet du rappeur lui-même, Don Dada était initialement prévue pour novembre 2020 et la sortie a été repoussée d’un mois.

Le projet est composé de 17 morceaux dont 7 collaborations. Le rappeur de 31 ans a collaboré avec des artistes de son label créé par ses soins en 2013 : Dondada records, excepté son association avec Kalash Criminel et avec Kaaris, deux feats inattendus et inédits. La spécificité de la mixtape réside dans l’absence d’Alpha sur certains titres, comme sur « Malevil », un solo de Nekfeu, ou « superswishstyle » du rappeur KSA (proche de Phaal) et « San Andréas », un featuring entre le rappeur issu du Panama Bende Lesram et Nekfeu.

La pochette du projet est réalisée par Raegular. Il s’est inspiré d’un cliché du « Partido Animalista Contra el Maltrato Animal », un parti politique espagnol en lutte pour la défense des animaux. La photo en question a été publiée au sein d’un article, le 18 janvier 2016. Il dénonce la “Luminarias”, une fête du village de San Bartolomé de Pinares, dans laquelle des chevaux et leur cavalier traversent des flammes pendant 2 heures, pour répondre à une tradition…

Depuis l’époque 1995 et son premier album solo UMLA, Philly Flingo n’en finit plus d’impressionner les amateurs de rap technique. Entre assonances et allitérations, les références et les mesures glissées dans ses morceaux confirment sa place dans les meilleurs lyriciste français. 

L’intro du projet « Mitsubishi » est dans la lignée des morceaux précédents du rappeur parisien, qui rime son égo-trip sur une prod du célèbre beatmaker Richie Beats. « Dégonflé mais il manque pas d’air, Alpha les illumine comme un lampadaire. Image d’Hollywood, punch de kangourou (de kangourou), […]Faudra pas retourner ta jolie veste quand je s’rai un grand gourou. »

Annoncé sur Instagram, la deuxième collaboration de Freeze Corleone et d’Apha voit le jour sur le projet. « ny à fond » voit le jour après « Rap catéchisme », leur premier featuring (auquel le Shen fait un clin d’œil : « Rap catéchisme, ils frissonnèrent. Avec Freeze on est visionnaires, binoclards, vision nette »). Le titre est une véritable prouesse technique des deux MCs préférés des twittos.

« soldat tue soldat » en featuring avec Kaaris est une des surprises du projet. Alors qu’Alpha et Infinit’ (qui est signé  au sein du label du phaal Don Dada Records) ont collaboré plusieurs fois dans le passé, comme sur le titre “Cigarette 2 haine”, cette association avec le sevranais est une première. D’autant plus que leurs univers sont opposés, tant au niveau du style que des thèmes abordés. Entre kick et allitérations, le mélange des trois rappeurs est un surprenant plaisir.

Produit par Yebü et Jayjay, « piston vs pacers » est le premier featuring d’Alpha Wann et de Kalash Criminel. Le sevranais qui a, comme le créateur du collectif 1995, l’habitude de dénoncer dans ses titres, s’homogénéise parfaitement avec lui dans le son. Le titre du morceau fait une référence directe à une des plus grands affaires de l’histoire de la NBA, une bagarre qui a éclaté entre les deux clubs de baskets d’Indianapolis et de Detroit — respectivement les Pacers et les Pistons.

Bien qu’Alpha soit absent de « san andreas », la collaboration entre Nekfeu et Lesram est à relever. Sur une prod de Hologram Lo’, aux ambiances sombres et peu musicale, les deux rappeurs débitent à merveille. Ken se moque des rumeurs ayant annoncé la fin de sa carrière il y a quelques mois sur les réseaux sociaux, après la suppression de son compte Instagram et de sa chaine YouTube. Il explique que ce n’est pas parce qu’il souhaite une absence médiatique qu’il arrête la musique, bien au contraire, une nouvelle qui a enchanté son public : « J’ai même plus besoin de tél’, j’suis devenu solitaire. Parce qu’ils déforment les faits, parait qu’j’arrête cet été. Bien que pourtant, je n’ai fait aucune annonce de tel ».

C’est le morceau « apdl », qui a ailleurs teasé le projet en sortant 4 jours avant la sortie officielle de la mixtape. Le titre, qui signifie « à pas de loup », est cantonné dans le refrain. Produit par Metanoia, le clip est le seul du projet. Il réunit plusieurs artistes, dont les deux producteurs de ce morceau, JayJay et LamaOnTheBeat ainsi que les rappeurs Di-Meh, Slimka, Ormaz, Teddy Redd, des proches de Wann. Le clip cumule à ce jour 1,560 Millions de vues et est disponible sur la chaîne YouTube du label de phily: Dondada Télévision.

Plus d’un an après la sortie de « Les étoiles vagabondes »  de Nekfeu, dans lequel Alpha Wann est apparu sur « Compte les hommes », le duo se reforme sur la mixtape du Phaal, sur le titre « aaa ». Sans étonnement, le morceau est un des banger du projet. Le morceau est dans la lignée de leurs précédentes collaborations, on ressent l’osmose du duo charismatique, qui ne piétinent pas sur les bordures de l’autre. La Don Dada Mixtape Vol.1 compte une autre collaboration entre les deux rappeurs : « 3095 pt.2 », en featuring avec 3010, rappeur et beatmaker d’Aubervilliers. C’est d’ailleurs la première fois que Nekfeu apparait sur un projet d’Alpha, puisque son couplet avait été retiré de « Langage crypté », un des tracks de « Une Main Lave l’Autre ». Dans le morceau, le Fenek annonce la sortie d’un projet commun, en cours de composition, ce qui annonce en même temps son retour sur le devant de la scène, pour le plus grand plaisir des fans.« Projet commun sortira le jour J ».

Les fans de Nekfeu ont été servis en écoutant Dondada mixtape vol.1, puisqu’ Alpha lui laisse la place sur la 14e track pour un morceau solo : « malevil ». Les ponts présents dans le morceau sont une référence directe au titre du son : « La ville est mauvaise (la ville est mauvaise) ». Rempli d’assonances, comme à son habitude, le lyriciste français fait taire ses détracteurs en faisant preuve d’une prouesse technique. Morceau à écouter sans modération pour tous les impatients qui attendent le prochain projet du fenek.

A noter : la tracklist de « don dada mixtape vol 1 » étant entièrement écrite en minuscules (alors que les titres de « UMLA » n’étaient écrits qu’en majuscules), on peut en déduire que le rappeur a probablement voulu effectuer une distinction entre les deux projets par cette syntaxe, mettant plus en retrait les titres des morceaux pour laisser au premier plans le fond des morceaux et non plus leur forme.

L’ascension d’Alpha Wann est impressionnante. Avec 24 291 ventes en fin de première semaine (12 208 en physique, 354 téléchargements et 11 729 en streaming), on peut dire que les chiffres de ventes de son projet sont une agréable surprise pour le rappeur. Lui qui avait jusqu’alors un public fidèle mais plutôt discret, il a aujourd’hui une communauté bien plus conséquente. On attend donc un retour des deux membres du 1995 avec un projet commun qui pourrait arriver courant 2021.

En attendant cette pépite, retrouvez « Don dada mixtape vol.1 » sur toutes les plateformes de streaming, ainsi qu’en version physique et en téléchargement.

Anna Cuaz

Leave a Comment