Analyse d’album – D.M.N.R-Lefa

Après avoir sorti la réédition de son album « Famous » le 10 juillet 2020, Lefa revient sur les devants de la scène en livrant son 6e album studio : DMNR le 2 avril dernier. 

On retrouve donc l’emcee sur un projet de 12 titres accompagné de plusieurs collaborations dont Kalash Criminel, Captaine Roshi, Guy2Bezbar et Rapi Sati. Lefa, c’est un flow Trap dans ses couplets et une mélodie dans ses refrains, le tout entremêlé de punchlines aiguisées. Le rappeur de 35 ans impose son style à travers ses projets ce à quoi son public adhère.

Son parcours est aussi atypique que son profil d’artiste. Discret que ce soit sur les réseaux ou avec ses fans, Fall laisse sa musique parler avant tout et reste loin des coups de buzz ou des querelles du rap game.

Dans le son Grinta, on retrouve l’artiste sur une instru Drill de DSK et Wladimir Pariente, qu’il s’approprie sans aucune difficulté. Un style qui prend énormément en popularité ces temps-ci et que Lefa a su se réapproprier. “C’est pas la chance mais le destin et la grinta. Demande à ceux qui ont connu l’petit rim-Ka ”.

Lefa a collaboré avec Kalash Criminel sur le titre « Gang », produit par Alchimeek. Les deux rappeurs adressent des critiques au gouvernement, notamment vis-à-vis de leur négligence face aux violences policières. Chacun reste dans son univers, mais leurs styles se complètent. Le rendu est donc efficace et les textes sont puissants. « Gang comme un président qui fait pas c’qu’il a promis. Gang, dans mon bled, c’est pas nous qui fabriquons notre pognon »

Dans Chloroquine, il dénonce de nombreuses causes qui lui tiennent à cœur dont le racisme, les violences policières, la corruption, la pauvreté, les conflits de religion et les questions écologiques … des sujets assez sombres qu’il suggère de résoudre en se shootant à la chloroquine (médicament qui a fait polémique pendant les premiers mois de l’épidémie de Covid-19). C’est le seul son clippé du projet à ce jour. Réalisé par Akim Laouar, Lefa a co-écrit la vidéo, sortie sous la forme d’un court-métrage de presque 5 minutes. Toute l’action se passe au même endroit, dans un désert. Tous les maux évoqués par le rappeur dans le titre y sont représentés, ou par les personnages, ou par des symboles. La vidéo cumule 1,29 Millions de vues à ce jour. 

PFT en feat avec Guy2bezbar & Rapi Sati Lefa sort un peu de son flow habituel sur une prod drill de Young K. Elle se mêle au style de Guy2bezbar et de Rapi Sati, deux jeunes rookies à suivre de près en 2021. Le thème de la drogue et du traffic est abordé dans le morceau, Lefa montre par ce biais un côté plus gang qu’il laisse habituellement peu transparaître. « C’est pour les voleurs comme Arsène Lupin ; les trafiquants comme El Chapo. Minimum three, three, three (minimum), j’leur mets que des coups du chapeau ».

Lyriciste hors-pair, le rappeur originaire du 18e arrondissement de Paris a su traverser les générations. Lefa n’a fait que de se renouveler pour s’adapter à son époque et a réussi l’exploit, 12 ans plus tard, d’attirer un nouveau public tout en conservant ses fans de la première heure.

Sept jours après sa parution sur les plateformes de streaming, DMNR comptabilise 2 742 ventes, dont 2.666 en streaming et 76 téléchargements. Une belle performance en sachant que l’ex membre de la Sexion d’Assaut n’a fait que très peu de promotion sur le projet et que l’annonce de la date de sortie s’est faite seulement deux jours avant la parution de celui-ci. Il a en effet désiré adresser son projet à sa communauté. Comme à son habitude, Lefa n’est pas un artiste qui recherche à tout prix les chiffres, mais plutôt la satisfaction de son public quant à son évolution musicale. De plus, le digital a été l’unique comptabilisation étant donné que le projet n’est pas disponible en version physique.

Le projet est très homogène et malgré des essais à de nouveaux styles musicaux la « pâte Lefa » reste la même. Il serait intéressant de le voir sortir de sa zone de confort dans les années à venir.

Lefa se produira au Zénith de Paris le 10 décembre 2021, une première dans sa carrière solo.

En attendant une très probable réédition du projet, « DMNR » est disponible sur toutes les plateformes de streaming ainsi qu’en téléchargement.

Killian Dos Santos & Anna Cuaz

Leave a Comment